L'Éclat du diamant

__________________________

Une enquête du commissaire Delajoie

Un roman noir, médiatico-policier

Comment expliquer cette succession étrange de meurtres, un jour ordinaire de 2007 ? Qu’est-ce qui peut bien relier entre eux un couple d’amoureux en week-end dans le Sud de la France, un industriel de la pêche naviguant dans les eaux troubles de Guinée et un Parisien passionné de reptiles, araignées et autres créatures vénéneuses ?

Et, surtout, pourquoi Frédéric Carloni, grand reporter au Matin de France a-t-il été abattu place Pigalle alors qu’il rentrait tranquillement chez lui en moto ?














C’est sur ces questions pour le moins étranges que s’ouvre la singulière enquête de ce polar à l’écriture cinématographique.

Véritablement immergé au cœur du célèbre « 36, quai des Orfèvres », parmi l’équipe du commissaire Delajoie, vous serez entraîné, meurtre après meurtre, dans une marche folle à travers les hauts plateaux de la publicité, de l’image et de la grande distribution.

Une quête de vérité, semée de morts et de fantômes, où la violence des crimes se heurtera à la brutalité ordinaire du quotidien, où les évidences se transformeront rapidement en leurres.

Vous voilà donc prévenu : on ne pénètre pas impunément dans la Maison de la mort.

« Avec un bon avocat, des circonstances atténuantes et les remises de peine, voyons, trente ans, ça peut faire dix. Étonnant, non ? C’est l’arithmétique de la justice des hommes, vois-tu, une sorte de charité confraternelle qui prend en compte nos immenses imperfections. »

Commissaire Delajoie

Petite bande annonce originelle pour le lancement du livre en juin 2009.
Séquence nostalgie, version Web 1.0